Collectives et Ardentes : chacun peut rejoindre l’organisation de la Cycloparade

31 octobre 2021
j

publié par: Synergie Wallonie

Commentaires

Collectives et Ardentes : chacun peut rejoindre l’organisation de la Cycloparade

Nous avons besoin de vous !

Augmentation des violences intrafamiliales durant le confinement, retours en arrière concernant l’accès à l’IVG, dégradation des statuts et droits des femmes ainsi que des minorités (LGBTQI+, racisées, religieuses, etc.), ces constats se font dans de nombreux pays, y compris en Belgique.

Face à cela, nous continuons à nous mobiliser, nous engager pour conserver les droits acquis et sensibiliser sur les questions de violences sexuelles, d’égalité salariale, d’émancipation des femmes, de respect de toutes et tous. Les axes de mobilisations pour lutter pour les droits des femmes sont nombreux ; les moyens d’y arriver divers et complémentaires.

Alors à la suite de la première Cycloparade féministe en 2018, s’est créée Collectives et Ardentes, une association de fait qui regroupe des associations, des groupes militants et des citoyen·nes afin de rassembler une partie des forces vives sensibles à l’égalité femmes-hommes en Province de Liège.

Cette année, après une édition 2020 adaptée aux mesures sanitaires, nous souhaitons réinvestir l’espace public pour organiser le 8 mars 2022, la 5ème Cycloparade féministe liégeoise.

Cet événement pluraliste a pour objectifs de rappeler la multiplicité des luttes, de montrer les forces qui soutiennent ces causes, et de rendre visible ensemble à Liège, l’essence même de cette journée.

Actuellement au point zéro de l’organisation pour cette édition, c’est le moment idéal pour vous inviter à nous rejoindre. Vous pouvez vous impliquer dans l’organisation de cet événement à différents niveaux en fonction de vos possibilités.

Les innovations et les nouvelles idées sont également les bienvenues.

Si vous ne pouvez pas vous investir actuellement, mais que vous souhaitez être tenu au courant des actions de Collectives et Ardentes et nous rejoindre ponctuellement, n’hésitez pas à nous transmettre un mail à evelyne.pinchemail@solidaris.be

Si vous souhaitez en savoir plus, rendez-vous sur le site internet ou sur la page Facebook du collectif.

 

Rejoignez-nous sur

Catégories

Articles dans la même catégorie

Communiqué de presse :  Lutte contre les mariages forcés : une brochure d’information mise à la disposition des communes

Communiqué de presse :  Lutte contre les mariages forcés : une brochure d’information mise à la disposition des communes

Les mariages forcés sont malheureusement une réalité en Belgique. Les informations qui remontent des acteurs de terrain – à savoir les associations, la police ou les services d’aide aux victimes – nous rappellent que la vigilance doit rester de mise pour les professionnels en contact avec les victimes potentielles de mariages forcés.

« Les services communaux qui sont en contact quotidien avec leurs administrés peuvent jouer un rôle décisif dans la prévention de ces mariages, en détectant les victimes potentielles et en mettant à disposition de ces victimes les bonnes informations et les personnes de contact qui les aideront à trouver les ressources et le soutien nécessaires pour y échapper…

Communiqué de presse : 102 nouveaux logements en Wallonie pour les femmes victimes de violence

Communiqué de presse : 102 nouveaux logements en Wallonie pour les femmes victimes de violence

À l’heure actuelle, les places de logements durables pour les femmes víctimes de violences conjugales ou intrafamiliales demeurent insuffisantes. Dans le cadre du plan de relance et du plan égalité hommes-femmes 20-24 de la Wallonie, le Gouvernement a décidé de renforcer ces offres de logement en faisant notamment collaborer des coopératives immobilières d’économie sociale à cet enjeu de société.

Sous l’impulsion de la Vice-Présidente, Ministre de l’Economie sociale, de l’Action sociale et des Droits des femmes, Christie Morreale, deux appels à projets lancés en 2021 viennent d’être clôturés…

Pour le droit à la vie, à la sécurité, à la santé, à l’éducation

Pour le droit à la vie, à la sécurité, à la santé, à l’éducation

A l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, nous, femmes européennes de différents horizons impliquées dans la société civile exprimons notre solidarité concrète et agissante à l’endroit des femmes d’Afghanistan. Pour ce faire, nous nous adressons aux gouvernements de nos pays ainsi qu’à l’Union européenne pour que nos décideurs prennent la mesure de la situation et assument leurs responsabilités.

Pour nous, reconnaitre le régime des Talibans n’est guère une option. Bien au contraire. Ça serait une trahison de nos valeurs européennes. Il faut envoyer un message clair et sans équivoque aux Taliban selon lequel la vie, la sécurité, la santé, l’éducation des filles et des femmes sont des droits non négociables. Nous saisissons cette occasion pour rappeler à l’Europe la nécessité de parler et d’agir en bloc cohérent afin d’asseoir son pouvoir tout comme le font d’autres puissances…

0 Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire