Sanctionner la République islamique d’Iran à travers le sport !

31 octobre 2022
j

publié par: Synergie Wallonie

Commentaires

Sanctionner la République islamique d’Iran à travers le sport !

LIGUE DU DROIT INTERNATIONAL DES FEMMES

Association créée par Simone de Beauvoir

6 Place Saint-Germain des Prés, 75006 Paris

COLLECTF PARIS 2024 [1]

COMMUNIQUÉ

Paris le 30 octobre 2022

Sanctionner la République islamique d’Iran
à travers le sport !

La première exigence du COLLECTIF PARIS 2024 à l’adresse du CIO a été de demander l’exclusion de la République islamique d’Iran des compétitions internationales en rappelant que l’Afrique du Sud l’avait été pendant 30 ans pour cause de « crime » d’apartheid racial, qualification retenue par les Nations-Unies.

Il est temps que le monde du sport et les Nations-Unies réalisent comme le précise la Résolution du 6 octobre du Parlement Européen, que la discrimination des femmes en Iran est « systématique » et que « le port obligatoire du hijab est devenu un instrument de répression des femmes, qui sont privées de leur liberté et de leurs droits en Iran; que les femmes qui sont vues en public sans foulard sont fréquemment harcelées, emprisonnées, torturées, flagellées et même tuées pour avoir défié ces lois répressive » [2].

Le CIO et la FIFA vont-ils enfin entendre la voix d’athlètes Iraniens qui ont lancé une pétition demandant au CIO et à la FIFA de suspendre la République islamique d’Iran des compétitions internationales ?

We write to you today on behalf of Iranian Athletes to call on you in your leadership capacity of the International Olympic Committee (IOC) and Fédération Internationale de Football Association (FIFA) to immediately suspend the Iranian National Olympic Committee from the Olympic Movement and the Iranian Football Federation from the 2022 Qatar World Cup.)

https://www.change.org/p/call-for-ioc-fifa-to-suspend-noc-of-the-islamic-republic-of-iran-football-federation?signed=true

Traduction : « Nous vous écrivons aujourd’hui au nom d’athlètes iraniens pour vous demander, en votre qualité de président du Comité International Olympique (CIO) et de la Fédération Internationale de Football Association (FIFA), de suspendre immédiatement le Comité National Olympique iranien du Mouvement olympique et la Fédération iranienne de football de la Coupe du monde de Qatar 2022 »

 

 

[1] Créée à l’initiative de la LDIF, composé de plus de 100 ONG et plus de 260 personnalités

[2] . 2022/2849(RSP)

 

Rejoignez-nous sur

Catégories

Articles dans la même catégorie

Le Parlement Européen réagit à la mort de Mahsa Jina Amini

Le Parlement Européen réagit à la mort de Mahsa Jina Amini

Le Parlement de l’UE condamne la discrimination « systématique » des femmes en Iran et les responsabilités de la République Islamique d’Iran ; il demande de mettre un terme à la « discrimination systémique à l’encontre des femmes dans tous les domaines ».

Le 6 octobre 2022, le Parlement Européen a adopté une « Résolution sur la mort de Mahsa Jina Amini et la répression des manifestants pour les droits des femmes en Iran » qui a suivi cet événement. (2022/2849(RSP)) 

La lutte contre les violences sexuelles reste une priorité

La lutte contre les violences sexuelles reste une priorité

Le gouvernement a donné son feu vert pour le renforcement de la prise en charge des victimes de violences sexuelles, malgré un contexte budgétaire étriqué. Sarah Schlitz, secrétaire d’État à l’Égalité des genres, a déposé une note qui propose la création en 2024 de 4 centres de prise en charge des violences sexuelles (CPVS) à Mons, à Eupen, dans le Brabant wallon et dans l’arrondissement de Hal-Vilvorde, en plus des 10 CPVS actuels, dont 3 sont en cours de réalisation.

4 octobre 2022 : hommage à Sohane, brûlée vive

4 octobre 2022 : hommage à Sohane, brûlée vive

IL Y A 20 ANS SOHANE BENZIANE MOURAIT BRULEE VIVE.
La Ligue du Droit International des Femmes déposera une gerbe de roses blanches le 4 octobre 2022 à 18h à Vitry sur Seine, cité Balzac, devant la plaque commérant la mort de Sohane Benziane (rue Balzac, esplanade « Pour le respect et l’égalité, Sohane Benziane », sur la place proche du Collège Jules Vallés).

0 Commentaires

0 commentaires